Une chienne peut-elle refuser de manger sans ses chiots

Face au manque d'appétit d'un animal domestique, le maître se met à deviner la raison. Quand il s'agit d'une chienne, l'on peut penser qu'elle est malade, ou elle a chaud, ou qu'elle n'aime pas le changement alimentaire. Mais un animal peut-il refuser de manger en l'absence de ses petits ? C'est la question sur laquelle va s'attarder cet article.

Le chien et ses compagnons

Le chien a aussi une vie affective autrement due des compagnons en dehors de son maître. C'est pourquoi l'explication de son manque d'appétit peut ressortir de sa vie sentimentale. La chienne est souvent accompagnée d'un chien si bien que les deux communiquent ensemble. Dans leur langage, ils tissent une relation de complicité et on les voit s'amuser ensemble. Lorsqu'il y a des chiots, c'est encore une autre ambiance de vie et d'échanges. C'est une famille en réalité et le fait de rester toujours ensemble peut les conduire d'une manière ou d'une autre à dépendre l'un de l'autre. C'est un fait naturel. Ce n'est pas qu'ils n'aiment plus leur maître mais, c'est juste entre eux, le langage est plus facile. Que peut-il donc se passer en l'absence d'un ou des compagnons ?

Les conséquences de l'absence des chiots sur la chienne

La chienne a eu le temps de bien nouer une relation avec ses petits. Elle les a nourries à la mamelle pendant un bon moment. Lorsque ses petits disparaissent, elle prend le coup. Elle va au premier réflexe commencer par chercher ses petits de part et d'autre en passant par les endroits où ils ont l'habitude de s'amuser. Le maître aura l'impression que la chienne est en train d'airer. Non, elle est juste à la recherche de ses chers compagnons. Il peut arriver que la chienne perde l'appétit dans cette période. Le manque d'appétit de l'animal peut donc ne pas être causé par la maladie ou le changement alimentaire ou un changement de milieu ou la chaleur comme on le pense souvent. Il peut s'agir d'un état d'inquiétude et de solitude dû à la disparition de son ou ses petits.