Que savoir des fenêtres publicitaires ?

Vous est-il déjà arrivé de voir apparaître une fenêtre à but publicitaire ou non après que vous ayez atterri sur une page ? Que vous l’ayez vécu ou pas, il est possible que vous auriez cette expérience à force de faire régulièrement usage du net. Les fenêtres publicitaires deviennent de plus en plus courantes sur les pages web. Dans les lignes suivantes, nous vous exposerons l’essentiel à savoir sur les fenêtres publicitaires.

Généralités sur les fenêtres publicitaires

Les fenêtres publicitaires connues également sous le nom de popups sont simplement des fenêtres s’affichant (généralement en haut ou en bas) sur votre écran lorsque vous venez sur une page web. Ces fenêtres sont considérées par la majorité des internautes comme instructives et même polluantes. En pleine navigation, elles s’ouvrent de façon automatique. À votre insu, ces fenêtres s’installent dans votre navigateur après que vous ayez effectué une opération sur la page web concernée. Pour avoir davantage d’informations, visitez le site web. Il est important de préciser que ces fenêtres sont diverses et ont différentes appellations. Elles peuvent être classifiées en trois catégories : fenêtres modales ; fenêtres non modales ; et fenêtres intrusives. Il est fort probable que vous ayez déjà rencontré ces trois types de fenêtres sans en avoir la moindre idée.

Quelle est l’utilité des fenêtres publicitaires ?

Vous avez déjà une idée claire de ce que représentent les fenêtres publicitaires. Cependant, il faudra préciser son utilité afin que vous en sachez plus. Elles permettent de donner plus de visibilité à un contenu, un produit ou à un évènement en le mettant en avant. Le but est d’attirer l’attention de l’internaute et créer de l’intérêt chez ce dernier. Certainement que vous avez (intuitivement) pensé à son utilité publicitaire. Évidemment, elles servent à passer un message ou une annonce à visée marketing. Elles sont également utilisées pour effectuer des enquêtes auprès des internautes afin que ceux-ci donnent leur avis sur quelques questions. Bien de créateur de contenus en font usage pour inciter les visiteurs à s’inscrire à leur newsletter. Vous avez bel et bien le libre arbitre en ce qui concerne l’autorisation et le blocage de ces fenêtres.