Corruption en entreprise : comment prévenir ?

Dans la plupart des entreprises publiques comme privées, les cas de corruption deviennent de plus en plus chose récurrente. Malgré les campagnes de sensibilisation et de lutte contre ce phénomène, cela persiste. Alors, des techniques ont été élaborées pour une lutte efficace contre la corruption en entreprise. Lisez cet article pour en apprendre davantage.

Appropriation de la démarche anticorruption

La lutte contre la corruption ne se fait pas seulement en appliquant le Code pénal. Il faut une démarche préventive. Pour cela, tous les États qui font face à ce même phénomène s’accordent sur la nécessité de mettre en place des mesures préventives et d’impliquer la société civile pour une lutte efficace. Ainsi, chaque entreprise, organisation ou administration doit s’approprier cette démarche anticorruption. C’est la première étape.

Cartographie des risques de façon exhaustive

Passer en revue le processus de travail dans l’entreprise est très important. Ainsi, se poser les bonnes questions permet de résoudre le problème de corruption. Les recrutements, comment sont-ils faits ? Qu’en est-il des passations de marchés ? À chaque étape, le risque de corruption sera donc évalué afin d’appliquer la méthode qui s’impose. Surtout, il ne faut pas seulement se focaliser sur la partie concernant les activités. Il a été démontré que les actes corruptibles sont beaucoup plus fréquents dans les secteurs où aucun contrôle n’existe. Ainsi, pas de restriction de champ d’intervention pour prévenir la corruption.

Mise en place d’un contrôle interne

La prochaine étape pour lutter efficacement contre la corruption serait de mettre en place un corps de contrôle. En effet, si déjà vous disposez d’une commission d’audit interne, ce sera beaucoup plus facile d’y introduire la démarche anticorruption. Dans le cas contraire, les règles seront en fonction des enjeux auxquels font face l’entreprise ou l’organisation.

Formation des responsables

Il n’est pas toujours suffisant de connaître les comportements suspects de corruption. Il faut aussi penser à la formation des formateurs afin qu’ils inculquent par la pratique les bonnes manières.