Carafe à vin : laquelle choisir ?

Après avoir ouvert une bouteille de vin, l’on se demande parfois s’il est nécessaire de mettre dans une carafe. En effet, il s’agit d’une opération particulière qui a des avantages et une certaine incidence sur la conservation du vin. Cependant, tout cela pourrait dépendre du type de carafe pour lequel vous avez opté. Il est important de faire le choix de la carafe en tenant compte de plusieurs critères essentiels.

Les avantages d’une carafe à vin

Mettre le vin dans une carafe est une pratique qui a plusieurs effets sur la boisson. Elle permet dans un premier temps l’évacuation de certains arômes et aussi de libérer les éventuelles odeurs de réduction. Aussi, le carafage permet l’assouplissement des tanins peu rugueux et permet de mettre le vin dans de meilleures conditions après son ouverture. Pour en savoir plus sur cette pratique, vous pouvez visiter ce site ici même. Cette action est d’ailleurs très bénéfique pour les jeunes vins qu’ils soient blancs ou rouges, en palliant notamment aux inconvénients de leur jeunesse. De plus, elle confère une meilleure harmonie à ces vins récents. Cependant, il faut garder que tous les vins ne sont pas à mettre dans une carafe, cette pratique pourrait ne pas convenir.

Comment choisir sa carafe à vin ?

La carafe a principalement un effet sur l’arôme du vin dont l’évolution dépend de la forme pour laquelle vous optez. Ainsi, parmi les types de carafes, on retrouve la carafe en verre à pied qui permet une meilleure accentuation des arômes anisés, frais et fruités. C’est le modèle de carafe parfait pour le vin rouge. Ensuite, nous pouvons identifier la carafe à large base et bec qui apporte plus de saveur fruitée au vin. En ce qui concerne la carafe à large base et bec étroit, elle permet au vin blanc d’accentuer en fraîcheur et fait gagner les notes boisées au vin rouge. Enfin, pour un épanouissement des arômes fruités, tournez-vous vers le modèle à long bec. Chaque forme de carafe est spécialement utilisée pour faire ressortir, accentuer et épanouir un arôme, et ce, en fonction du vin.