AVC : causes, symptômes et traitements

L’Accident Vasculaire Cérébral ou AVC est une maladie qui atteint de plus en plus de gens. En effet, il s’agit d’une défaillance circulatoire qui affecte la partie plus ou moins importante du cerveau. On assiste à un AVC lorsqu’il y a rupture d’un vaisseau sanguin qui entraine une mort cérébrale. À lire cet article, les causes principales, les manifestations et les traitements possibles de l’AVC n’auront plus de secret pour vous. Parcourez-le !

Qu’est-ce qui peut causer l’AVC ?

L’une des principales causes de l’Accident Vasculaire Cérébral est la formation des plaques lipides sur les parois des vaisseaux sanguins. Cette formation est encore appelée l’athérosclérose. La plus courante des causes de l’AVC est l’hypertension artérielle. En effet, la pression anormale du sang sur les vaisseaux peut conduire à leur rupture.
Toutefois, il faut rappeler que les causes d’un AVC ne sont pas toujours exactes.

AVC : quels en sont les symptômes

Contrairement à la plupart des maladies, l’AVC reste asymptomatique jusqu’au moment où la rupture du vaisseau ait lieu, empêchant ainsi le cerveau d’être irrigué et le privant d’oxygène. Cependant, il existe quelques signes annonciateurs d’un AVC. Il s’agit de l’engourdissement ou des étourdissements. Une brusque difficulté à parler ou à comprendre, une perte de sensibilité d’un bras, d’une jambe et ceci d’un côté du corps, un mal de tête d’une intensité exceptionnelle sont là quelques manifestations de l’AVC.

Peut-on traiter l’AVC ?

Précisons d’ores et déjà que le type de traitement à appliquer dépendra du type d’AVC. L’objectif étant de réduire les dégâts sur le cerveau, il est une urgence médicale. Ainsi, dans le cas d’un AVC causé par embolie, la thrombolyse est la méthode efficace utilisée pour dissoudre le caillot qui bouche le vaisseau.
Par ailleurs, lorsqu’il s’agit d’un AVC hémorragique, des médicaments favorisant la diminution de la pression artérielle sont administrés au patient. Quelques fois, à titre préventif, des chirurgies sont conseillées. Une prise en charge rapide et immédiate permettra de réduire considérablement les conséquences d’un AVC.